La maison des perroquets

Forum dédié aux soins et à l'élevage des perroquets
 
portailportail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bases

Aller en bas 
AuteurMessage
philippe
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 48
Localisation : namur belgique
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: bases   Mar 18 Sep 2012 - 15:52

L'alimentation du perroquet

Le plus important est d'accepter que le perroquet n'a pas le même système digestif que nous et qu'il ne peut donc pas manger comme les humains. Même s'ils sont très friands de chips, de chocolat, de beurre, etc... il ne faut jamais en donner ! Sous peine de provoquer des troubles digestifs très graves pouvant se révéler mortels. Le pain surtout grillé peut-être donné en petite quantité mais bien évidemment pas trempé dans du lait ou du café. De manière générale, l'alimentation existe sous deux formes, un aliment complet à base de granulés compressés ou extrudés (qui n'est pas le plus utilisé mais qui évite le "triage" de la nourriture par l'oiseau pouvant conduire à des carences ou à des excès, ceci dit il vaut mieux que le perroquet soit habitué à le manger dès le début car sinon, il risque de le refuser) ou alors un mélange de graines composé de 70% de céréales (blé, millet, alpiste, maïs, riz etc...) et de 30 pour cent d'oléagineuses (tournesol, chènevis, arachide), on y ajoute des noix ou des amandes en petite quantité. Il faut en plus fournir des vitamines synthétiques ou des fruits (pommes, poire, abricot, raisin, etc...) et légumes (carottes, salades, etc...) et bien évidemment le traditionnel os de sèche ou bloc à "minéraux".

Deux exemples parmi d'autres de pathologies liées à une alimentation déséquilibrée : [/u]

- une nourriture composée de "restes" de table ou contenant uniquement de graines de tournesol (50% de MG) ou des cacahuètes (55% de MG) provoque au fil du temps une dégénerescence graisseuse du foie et des lipomes (boules de graisses sous la peau), le phénomène étant amplifié par le fait qu'en cage, il fait moins d'excercice que dans la nature.
- une nourriture trop uniforme par exemple chez un perroquet qui ne mange que des graines sèches sans bloc de minéraux ou os de sèche va avoir un rapport CA/P déséqulibré car les graines contiennent beaucoup de phosphore ce qui va conduire à des fractures et des oeufs mal calcifiés.

En ce qui concerne les fruits et les légumes (nécessaires pour l'apport en vitamine et oligo-éléments), il y en a trois à éviter absolument :

- la rhubarbe riche en oxalates (gastro-entérites violentes).
- l'avocat dont l'écorce est riche en pepsine (diminution de l'absorption des protéines conduisant à des oedèmes au niveau des poumons, de l'abdomen et de la gorge).
- le persil (bon fournisseur de vitamine A mais riche en psoralènes qui provoquent une sensibilisation élevée au soleil).

Ne pas oublier non plus que les pépins des fruits contiennent du cyanure, à faible dose pas de problème, mais en grande quantité ça peut devenir toxique !

Voici une liste non-exhaustive de ceux que l'on peut donner :
Légumes :
- Salade (laitues, chicorées et endives) : vitamine B9
- Carotte : vitamine A
- Choux : fort complet (vitamine A, B1 et K + du fer et du zinc)
- Epinard : fort complet (magnésium, calcium, fer, vitamine A, B (diverses), E et K)
- Tomate
- Petits pois : fort complet (zinc, phosphore, sélénium, cuivre, diverses vitamines B)
- Et aussi haricots verts, betteraves, courges, céléri, fenouil, blette.
Fruits :
- Banane : très calorique donc ne pas en donner en excès.
- Pomme
- Poire
- Raisin
- Grenade
- kiwi : riche en vitamine C
- Ananas
- Cerise : vitamine B1
- Abricot : zinc
- Kaki : vitamine A
- Mangue : vitamine A
- Fruit de la passion : très complet (fer, magnésium, phosphore + diverses vitamines B)
- Et aussi groseille, ananas, orange, prune, melon, mûre et framboise.

On peut aussi donner un oeuf dur (protéines, vitamine E, B, B2, B6 et A, ainsi que du phosphore, du calcium, du fer et du sodium) avec (+ de Ca) ou sans coquille, de la pâtée d'élevage et un peu de fromage blanc ou yaourt nature.
Quant aux graines germées, elles sont plus facilement digestibles et riche en vitamines mais elles moisissent vite !
Comme boisson donner uniquement de l'eau à laquelle on peut éventuellement ajouter un peu du jus d'une orange pressée.
En ce qui concerne la viande, il vaut mieux ne pas en donner. Si malgré tout vous voulez le faire, on peut fournir au perroquet un morceau de jambon de temps en temps mais surtout pas du boeuf qui est souvent allergisant.

Quelques spécificités :
- Le ara adore les noix de palmier.
- Le perroquet gris du Gabon a besoin de beaucoup de calcium.
- Les frugivores (grand éclectus par exemple) sont nourris principalement avec des fruits complémentés avec des verdures et des graines.
- Les nectarivores (lori) reçoivent un nectar artificiel ou naturel à base de fruits, de miel, d'huile de foie de morue, de céréales et des vers de farine.
- L'amazone a tendance à l'embonpoint : donc éviter chez eux encore plus que chez les autres, les aliments et graines qui contiennent beaucoup de graisses (voir plus haut).

En ce qui concerne les perruches et les inséparables :

En plus de l'os de seiche ou du bloc à minéraux et du gravier marin et/ou anisé, ils doivent recevoir les aliments suivants :
Pour les inséparables :
Graines (tournesol, millet, alpiste, avoine, chènevis, niger), fruits, verdure, graines germées et vers de farine en période de reproduction. Ils adorent le millet en grappe.
Pour les perruches ondulées et calopsittes :
Graines (millet, alpiste, gruau d'avoine auxquelles on ajoute du tournesol dans le cas des "grandes" perruches), graines germées, millet en grappe, verdure, fruits et pâtée d'élevage en période de reproduction ou deux fois par semaine en complément à l'alimentation de base.

_________________
Tant qu'un humain n'a pas aimé un animal, une partie de son âme reste endormie.
Revenir en haut Aller en bas
martine
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4417
Age : 63
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: bases   Lun 1 Oct 2012 - 18:59

Ha l'alimentation des oiseaux, sa change tout le temps!
Ces bien Philippe ceci est une bonne base.
Sa fait des années que je suis l'évolution de la nourriture.
Petite parenthèse, j'ai acheté le mois passé des croquettes kaytee.
Et ben lisant la composition que vois je? il y a des OGM la dedans! j'y connais pas grand chose, mais ne dit on pas que ces pas très bon?

Moi je ni comprend plus rien! ple

_________________
Martine

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
philippe
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 48
Localisation : namur belgique
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: bases   Lun 1 Oct 2012 - 19:13

PFFFFFFFFFFF le malheur,c'est qu'il y a de la merde dans tout,quelques soit l'espèces qui va la consommer ple

_________________
Tant qu'un humain n'a pas aimé un animal, une partie de son âme reste endormie.
Revenir en haut Aller en bas
martine
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4417
Age : 63
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: bases   Lun 1 Oct 2012 - 19:23

Qui peut m'expliquer se que ces des OGM, on en parle tout le temps mais qu'es ce que ces vraiment!

_________________
Martine

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
philippe
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 48
Localisation : namur belgique
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: bases   Lun 1 Oct 2012 - 19:44

Définition O.g.m., définition O.g.m. en agroalimentaire.

O.g.m. : Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un être vivant (animal, végétal ou micro-organisme) dont l'homme a modifié le patrimoine génétique afin de lui conférer de nouvelles propriétés.
Ces transformations, qui sont opérées par des techniques de génie génétique, permettent d'introduire dans le patrimoine génétique d'un organisme, un ou plusieurs gènes pour ajouter, supprimer ou modifier certaines de ses caractéristiques.
Les gènes introduits peuvent provenir de n'importe quel organisme : virus, bactérie, levure, champignon, plante ou animal.

Les utilisations, et perspectives d'utilisations offertes par les OGM sont vastes et touchent plusieurs secteurs dont ceux de l'agriculture et de l'agroalimentaire.
On est bien loin aujourd'hui des premiers balbutiements de transformations végétales (le premier végétal génétiquement modifié est un plant de tabac rendu résistant à un antibiotique en 1983). La science parvient désormais à modifier la plupart des principales espèces cultivées : betterave, maïs, pomme de terre, riz, colza, soja...
Pour le moment, les transformations opérées sur les végétaux visent principalement à les rendre résistants :
- aux herbicides (les herbicides utilisés en agriculture comme le glufosinate et le glyphosate sont souvent extrêmement puissants et menacent les plantes cultivées) ;
- aux insectes tels que des chenilles ou des coléoptères qui menacent les plantes en leur faisant produire des protéines insecticides;
- aux maladies (virus, bactéries phytopathogènes, mycoplasmes et champignons).

D'autres utilisations potentielles des OGM applicables dans le domaine agroalimentaire sont aujourd'hui à l'étude. On cherche notamment à améliorer le rendement des cultures (meilleure assimilation des engrais par les plantes par exemple), augmenter la vitesse de croissance des poissons, améliorer la santé animale (les animaux pourraient produire eux-mêmes des anticorps ou des vaccins), la qualité des aliments (conservation, couleur, vitamines...), etc.

Au-delà des possibilités immenses offertes par les OGM, ils posent des problèmes éthiques, socio-économiques, sanitaires, environnementaux...
Les mouvements anti-OGM sont nombreux et redoutent notamment la dissémination non désirée de gènes, le bouleversement de la biodiversité, les risques pour la santé...


Organisme dont le matériel génétique a été modifié par l'introduction d'un ou de plusieurs gènes étrangers afin de lui conférer une caractéristique nouvelle ou améliorée qui sera transmissible à la descendance.
Le transfert de gènes peut s'effectuer entre organismes de la même espèce, mais il s'agit le plus souvent d'un transfert entre espèces différentes.
Bien qu'un organisme puisse être modifié génétiquement de façon naturelle ou par intervention de l'humain, les termes organisme transgénique et organisme génétiquement modifié, de même que l'abréviation de ce dernier (OGM) font plus spécifiquement référence aux organismes modifiés en laboratoire. L'adjectif transgénique désignant la modification d'un organisme par l'introduction d'un gène provenant d'un autre organisme, on pourrait penser que tout organisme ainsi modifié peut être qualifié de transgénique. Cependant, cet adjectif sert principalement dans le cas des animaux (exemple souris transgénique) et n'est pas employé pour parler des levures ni des bactéries. Pour ce qui est des plantes, on trouve aussi bien plante transgénique que plante modifiée (ou transformée) génétiquement.

_________________
Tant qu'un humain n'a pas aimé un animal, une partie de son âme reste endormie.
Revenir en haut Aller en bas
martine
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4417
Age : 63
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: bases   Lun 1 Oct 2012 - 20:31

Mais ces dégueulasse! pourquoi font ils sa!? sa sert à quoi, foutre la planète en l'air et nous avec! ces fou quand mm! fer

_________________
Martine

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
philippe
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 48
Localisation : namur belgique
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: bases   Lun 1 Oct 2012 - 20:34

et oui, que veux tu, le pognon, ça sert à faire du pognon, grâce à sa,tu sais faire pousser des tomates de 2 kg en 15 jours

_________________
Tant qu'un humain n'a pas aimé un animal, une partie de son âme reste endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bases   

Revenir en haut Aller en bas
 
bases
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bases pour construire un abri et bâtonnage
» Les bases de la chaudronnerie
» Les bases de la mécanique parcs et jardins
» LES GAGNANTS DES BASES DU BONSAI I
» La trigonomètrie en quelques clics

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison des perroquets :: Nos oiseaux de cie :: Alimentation-
Sauter vers: